Le livre qui palpite

Manuel Ramos

Présentation:

Les mots sont les traces d'un dessin sur la page blanche du silence.;. Notre pensée est la somme d'images et de mots qui se mélangent, chaque lettre que nous regardons est un dessin, une ligne courbé, deux lignes, plusieurs points. Quand je décris quelque chose, comme par exemple un grand arbre feuillu, je peux le voir surgir dans le monde de l'imaginaire et je peux le dessiner. Et la poésie est le monde magique des images, nous y accedons non seulement par le mot ou le dessin, mais aussi par le son, la couleur et le mouvement. La poésie visuelle transmute le mot, la transcende à travers la combinaison d'objets, de sons, de couleurs et de formes.

 

”La poésie visuelle”:

Qu'est-ce que la poésie visuelle?

Nous devons d'abord creuser dans la signification de la poésie: Les Poèmes ne sont pas seulement des mots, "ce sont les émotions qui les arrêtent, leurs idées, leurs rêves et les graphiques, des lignes et des formes de corps définies, des volumes, des textures et des couleurs, c'est comme dire les poèmes sont…, sur la page blanche, des architectures, des objets, des présences - à la fin, ne pas imiter les choses, mais le recréer, le découvrir, le révéler ". La poésie est l'art de faire vibrer les mots, développer et polir les images, les mots sont la pierre dans laquelle le poème est moulés.

Nous allons examiner, cependant, le point inverse.

Il est inévitable de convoquer la poésie, d’arrêter de raconter l'histoire de l'écriture et ses étapes les plus décisives, la relation entre le dessin et les mots est beaucoup plus ancienne qu'il n'y paraît. Un trait écrit est en même temps un dessin. Les pictogrammes ont été les premières étapes de l'écriture, ils étaient la façon d'écrire, raconter, faire des calculs; ces dessins réalisés par les ancêtres comprenaient également des significations magiques. On trouve dans cette recherche le logigramme ou l’idéogramme dans lesquels s'unissent «le sens, le son et l'architecture" puis se dessine l'objet sur la page pour parler de lui. Les hiéroglyphes et les syllabaire (particules essentiellement phonétique) et bien sûr les énormes rouleaux de papier sur lequel des images et des premières approches de texte écrit, codex ont été enregistrés, font partie d'un tel vaste répertoire qui reliait brillamment ( parce qu'ils étaient faits à la main) le mot et le dessin.

 

Dans ce parcours apparait le logigramme ou l’idéogramme dans lesquels s’unifient « les sens, les sons et l’architecture » et après on dessine l’objet sur un papier pour le faire vivre. Les hiéroglyphes, les codes et les syllabes font parti d’un répertoire immense dans lequel s’unissent magistralement les mots et les dessins puisque ils étaient fait à la main sur un rouleau de papier ou ils dessinaient images et paroles. 

 La Calligraphie, a été, des années plus tard, celle qui a prit la relève, ces moments historiques de l'écriture les emmenant à un autre domaine: le monde de la création visuelle, cette arrivée moyen a atteint l'expression des idées abstraites en forme entièrement écrite , à savoir, la calligraphie ne pouvait se produire après l’apprentissage totale du système d'écriture. Et puis, en travaillant sur lui-même atteint des formes splendides, voluptueuses et sensuelles non plus sur l'impression du temps et de la typographie a imposé comme forme esthétique se pose permet l'organisation et de clarté dans la transmission de ces idées.

 

Maintenant, si nous allons à la poésie visuelle. Permettez-moi de commencer par cette phrase: «les poèmes visuels aspirent à dire avec une exubérance typographique, à se dessiner, et plus encore, à donner un espace aux objets». La poésie visuelle a été le résultat d’ «expérimentation» de plusieurs poètes contemporains. En effet, cette expérimentation à pu les ramener à la signification originale de la poésie, des mots et de l'image, parce que dans un sens, le dessin et l'écriture sont restés unis depuis des temps lointain. "Un poème visuel cherche son propre corps et son sang." Poésie visuelle tend à transformer la réalité.

Objectifs

Objectif général:

Re-signifier l'acte de lecture et d'écriture par le moyen de stimulants littéraires, sonores et de mouvement qui convergent dans le développement d'un poème visuel par les enfants, ados et adultes, avec le but de collaborer  à élargir et à retrouver le sens de la lecture.

 

Objectifs spécifiques:

- Dessiner ce que l'on écrit et écrire ce que l'on dessine pour trouver une image propre aux paroles.

- Dessiner les images que l'on voit quand on écoute des sons, des bruits, des musiques de styles différents.

- Voir des poèmes visuelles (Calligrammes et Poésie Objectuelle) de différents poètes rencontrant des pretextes pour notre poème.

- Elaborer notre poème visuelle avec des dessins, des couleurs et des mots. 

Méthodologie


Comment pourrait on expliquer la composition d’un poème visuel ? Une structure sonore, une danse graphique et plusieurs photos. Le livre est le commencement, le chemin et l'arrivée de la réunion; avec les participants à l'atelier du livre, on avancera en partageant à travers de sa forme et sa matière, ses images et leurs paroles en intervenant depuis le jeu créatif, le plaçant dans des dialogues avec des sons, des images et des mouvements qui stimulent la pensée créative des participants pour conclure avec le bon développement d'un poème visuel.

Fourniture

 

- Feuilles blanches

- Crayons de couleurs et feutres

- graveur avec cd

 

Durée: 120  minutes – 2 Heures